Catégories

Recherche d'article

Tout savoir sur l'inhalation au thym

Tout savoir sur l'inhalation au thym

Connu depuis l'Antiquité pour ses vertus médicinales, le thym commun est utilisé de diverses manières en phytothérapie. L'une des méthodes les plus efficaces pour bénéficier des bienfaits du thym est l'inhalation. Dans cet article de votre herboristerie Sensathé, nous explorerons tout ce qu’il y a à avoir sur l'inhalation au thym, une pratique simple et naturelle pour soulager les problèmes respiratoires et favoriser la santé et le bien-être par les plantes médicinales.

Les bienfaits de l'inhalation au thym

Quels sont les principaux composants du thym ?

Le thym (Thymus vulgaris) est une plante médicinale et aromatique originaire du bassin méditerranéen. Ses feuilles renferment une grande variété de composés actifs, notamment des huiles essentielles, des tanins, des flavonoïdes et des terpènes. Parmi les principaux composants du thymus, on trouve le thymol et le carvacrol, deux substances aux propriétés antiseptiques et antivirales

Le farigoule, comme il peut être nommé, est une plante médicinale expectorante, antitussive et antiseptique naturel tout indiquée pour réaliser des remèdes naturels contre certaines affections respiratoires comme la bronchite, la toux, la rhinopharyngite (rhino ou rhume), le rhume des foins, la rhinite, l’asthme, les maux de gorge ou encore la grippe. En inhalant les vapeurs de thym, vous bénéficiez de tous ses bienfaits naturels. 

Les feuilles de thym sont également riches en vitamines (notamment en vitamine C) et en minéraux tels que le fer, le calcium et le potassium. Ces éléments nutritifs renforcent les défenses naturelles de l'organisme et favorisent son bon fonctionnement.


L'inhalation au thym pour soulager les problèmes respiratoires 

L'inhalation thym, comme d’autres inhalations de plantes médicinales comme l’eucalyptus, est une méthode ancestrale utilisée pour traiter les affections des voies respiratoires. Son efficacité repose sur les propriétés antiseptiques, expectorantes et antitussives des composés présents dans le thym, notamment le thymol et le carvacrol.

Lorsque vous inhalez les vapeurs de thym, ces composés agissent directement sur les muqueuses des voies respiratoires, en les apaisant et en les désinfectant. Le thymol, en particulier, est connu pour son action antiseptique puissante, qui permet de lutter efficacement contre les infections bactériennes et virales.

De plus, l'inhalation de vapeurs chaudes aide à fluidifier les sécrétions bronchiques, ce qui facilite leur évacuation et soulage la toux et la congestion nasale. En dégageant les voies respiratoires, l'inhalation de thym bio, de préférence, permet de respirer plus librement et de retrouver rapidement un confort respiratoire optimal.

Cette méthode naturelle contribue à soulager les symptômes des affections respiratoires telles que le rhume, la sinusite, la bronchite ou encore l'asthme.
 Rhume


Quels sont les autres avantages de l'inhalation thym pour la santé ?

Tout d'abord, le thym est une plante médicinale commune qui pousse très bien dans le sud de la France et que l’on retrouve aisément dans une herboristerie bio ou une herboristerie en ligne. Son utilisation simple et multiple, fait du thym l’une des plantes phare des médecines douces

Ensuite, la feuille de thym, en renforçant le système immunitaire, aide l'organisme à se défendre contre les infections et les maladies de l’hiver comme le rhume, la bronchite, le “coup de froid” ou la toux.

Puis le thym en inhalation peut être indiqué au plus grand nombre : enfant, adulte, personne âgée ou femme enceinte. En effet, le thymus peut aider à lutter contre les troubles respiratoires à tout âge, en accord avec son professionnel de santé. 

Enfin, le thym est une plante de la respiration qui s’associe très bien avec d’autres plantes médicinales comme l’eucalyptus, le citron, le serpolet, la camomille, la lavande ou le romarin pour préparer une inhalation contre le rhume et autres troubles de la respiration. Profiter de toutes nos plantes médicinales bio en vrac sur l'herboristerie en ligne. 

 

Comment faire une inhalation au thym ?

Pour bénéficier des bienfaits de l'inhalation thym, il est important de préparer correctement l’infusion de thym ou la décoction de thym. Voici les étapes à suivre :

Tisane de thym

  • Faites bouillir de l'eau dans une casserole
  • Ajoutez 2 càs de thym séché ou une poignée de thym frais dans votre bol ou inhalateur
  • Verser l’eau bouillante sur la plante séchée
  • Placer son visage au-dessus de la casserole et se recouvrir d'une serviette pour piéger les vapeurs
  • Respirer profondément pendant 5 à 10 minutes, en prenant soin de ne pas se brûler

Décoction de thym

  • Prendre 2 càs de thym séché ou une poignée de thym frais
  • Mettre la plante bio dans une casserole avec de l’eau
  • Porter à ébullition et laisser bouillir 3 à 5 minutes, à couvert
  • Retirer du feu
  • Placer son visage au-dessus de la casserole et se recouvrir d'une serviette pour piéger les vapeurs ou verser la décoction dans votre inhalateur
  • Respirer profondément pendant 5 à 10 minutes, en prenant soin de ne pas se brûler
  • Vous pouvez mélanger à part égale du thym, eucalyptus et romarin et ajouter une rondelle de citron dans votre mélange pour renforcer l’action antiseptique et expectorante de cette inhalation.

Antiseptique naturel


Combien de fois par jour peut-on faire une inhalation de thym ? 

Vous pouvez réaliser une inhalation au thym bio 2 à 3 fois par jour, selon le besoin. Une fois l’inhalation terminée, il est recommandé de patienter au moins une heure avant de sortir de chez soi, car les muqueuses dilatées par la vapeur d’eau sont plus sensibles aux agressions extérieures.

Peut-on réutiliser le thym pour faire une deuxième inhalation ?

Non. Les principes actifs du thymus vulgaris par la vapeur d’eau se “décroche” de la plante et s'envolent pour que vous en profitiez en respirant profondément. Ainsi, réutiliser la même dose pour une deuxième inhalation au thym n’aura aucun effet sur votre sphère ORL, car comme vous l’aurez compris, les vertus médicinales du thym auront déjà été inhalées la première fois. 

Pendant combien de jours je peux faire une inhalation thym ? 

De manière générale, vous pouvez faire une inhalation pendant 7 jours. Si les symptômes perdurent, qu’aucune amélioration n’est constatée ou que les symptômes s’aggravent, la consultation chez un professionnel de santé doit être immédiate.


Précautions à prendre lors de l'utilisation d’une l'inhalation thym

Contre-indications pour une inhalation au thym 

Bien que l'inhalation thym séché soit généralement sûre, il est important de prendre certaines précautions, notamment si vous êtes allergique au pollen ou aux plantes de la famille des Lamiacées (comme la menthe, la sauge ou le romarin).

De plus, si vous souffrez d'asthme ou de bronchite sévère, il est recommandé de consulter un professionnel de santé avant d'utiliser cette méthode, car les vapeurs chaudes pourraient aggraver vos symptômes.

Enfin, il est déconseillé d'utiliser l'inhalation au thym chez les jeunes enfants de moins de 6 ans, car ils pourraient avoir du mal à supporter la chaleur et à respirer correctement. 

L’inhalation de feuille de thym pour la femme enceinte est controversée, certaines études en l’absence de données suffisantes ne préconise pas l’inhalation au thym pendant la grossesse, la phytothérapie trouve en revanche que l’inhalation de thym peut être une solution douce et naturelle pour traiter le rhume ou les affections ORL pendant la grossesse. 

Précautions pour une inhalation de thym 

Pour éviter tout risque de brûlure ou d'irritation, veillez à respecter les précautions suivantes :

  • Ne vous approchez pas trop près de la casserole pour ne pas vous brûler et ne respirez pas les vapeurs trop longtemps. Respirez lentement au début lorsque les vapeurs sont fortes puis plus fort après quelques minutes. 
  • Ne dépassez pas une durée d'inhalation de 10 minutes.
  • Si vous ressentez une irritation ou une gêne respiratoire pendant l'inhalation, arrêtez immédiatement et consultez un médecin si nécessaire.

En suivant ces précautions simples, vous pourrez profiter en toute sécurité des bienfaits du thym en inhalation pour votre santé et votre bien-être.




Bibliographie

Larousse des plantes médicinales - édition 2017 | Ma bible des secrets de phytothérapeutes - Leduc édition 2023 | Ma bible de l’herboristerie - Leduc édition 2018 | 80 recettes originales à faire vous-même avec les plantes - édition 1986 | Ma bible des plantes qui soignent - Leduc édition 2022 - Le petit Larousse des plantes qui guérissent - édition 2019 | www.wikiphyto.org | www.vidal.fr


Les informations contenues dans cet article ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Nous nous appuyons, pour écrire cet article, sur des usages traditionnels des plantes en phytothérapie. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle des plantes en phytothérapie. On retrouve ces informations de façon régulière et de manière confirmée en milieu scientifique et dans des ouvrages spécialisés en phytothérapie ou en médecine naturelle (voir bibliographie).

Rédigé par Laura conseillère en phytothérapie et en micronutrition, cet article présente des connaissances actuelles en science qui concernent le sujet abordé lors de sa mise à jour. La science évolue et progresse, ainsi, elle pourrait rendre cet article partiellement ou totalement obsolète. Aucun article de notre blog ne doit être considéré comme une alternative aux recommandations de votre professionnel de santé.

Posté sur 03/05/2024 par Sensathé Plantes médicinales &..., Santé - Phytothérapie, Tous nos articles 0 130

Articles liés

Laissez un commentaire Laisser un commentaire

Vous devez être  connecté  pour poster un commentaire ! .
Précédent
Suivant

Aucun produit

Être déterminé Expédition
0,00 € Total

Vérifier