Catégories

Recherche d'article

Recette de sirop de thym maison

Recette de sirop de thym maison

Voilà l’hiver qui arrive, sa vague de froid et son lot de virus qui courent derrière. La saison hivernale est pour certains : montagne blanche et ski au bout des pieds, et pour d’autres nez qui coule, éternuements, nez congestionné, toux et maux de gorge à tout-va. Et si cette année, vous disiez au revoir aux affections respiratoires comme la toux, le rhume, le mal de gorge ou la bronchite avec des traitements naturels.
 

La phytothérapie et les remèdes de grand-mère sont les plus prisés à cette époque de l’année. Parmi les plantes médicinales les plus réputées, il y a le thym (thymus vulgaris), un sous-arbrisseau à la toute petite feuille verte très aromatiques et caractéristique du paysage Provençale. Une plante médicinale populaire qui possède de nombreuses vertus thérapeutiques.

Plusieurs recettes maisons sont possibles avec le thym pour soigner naturellement les maladies respiratoires comme la tisane de thym, mais aussi le sirop de thym maison facile à préparer, rapide et efficace !

Les bienfaits du thym

Le thym est une plante médicinale reconnue pour ses vertus antiseptiques remarquables au niveau de la sphère respiratoire et digestive. Le thym commun est un anti-infectieux puissant qui s’emploie particulièrement contre les affections bronchopulmonaires et ORL comme le rhume (rhinopharyngite), la toux grasse et la toux sèche, la bronchite, la grippe, le mal de gorge, les irritations de la gorge…

Pour lutter contre ces infections respiratoires, vous pouvez également compter sur les vertus expectorantes, antitussives et antispasmodiques du thymus pour faciliter la respiration tout en décongestionnant les bronches et en apaisant les spasmes bronchiques et la toux.

Les bienfaits du thym ne s’arrêtent pas là, c’est une plante aromatique et médicinale que l’on considère comme tonique générale et anti-inflammatoire avec un grand nombre d’antioxydants. 

Mal de gorge


Préparation du sirop au thym

Réaliser avec la recette de sirops de thym de votre herboristerie Sensathé un remède naturel contre les coups de froid. Une saison en toute tranquillité !

Matériel nécessaire :

■  10 à 20 g de thym bio séché (de préférence)

■  1 litre d’eau de qualité (peu calcaire) pour la réalisation de la tisane au thym

■  du sucre non raffiné ou du miel, en quantité égale avec la tisane de thym obtenue

■  1 casserole

■  1 filtre ou infuseur selon la quantité

■  1 entonnoir

■  1 bocal ou flacon stérilisé en verre teinté (avec si possible un bouchon en liège)

Petite note : vous pouvez varier les plaisirs en choisissant différentes variétés de thym comme du thym citron ou du serpolet. 

Préparation N°1 : La tisane au thym

Pour réaliser un sirop de thym maison, il faut tout d’abord préparer une tisane de thym par infusion ou décoction. 

Infusion de thym (longue)

■  Prendre 10 à 20g de thym bio pour 1 litre d’eau

■  Faire chauffer de l’eau dans une casserole ou une bouilloire

■  Déposer les feuilles de thym dans un récipient 

■  Verser l’eau chaude sur la plante et laisser infuser, à couvert, 15 minutes

■  Filtrer et presser la plante infusée pour en faire sortir le maximum de liquide possible

Décoction de thym

■  Prendre 10 à 20g de thym bio pour 1 litre d’eau

■  Mettre dans une casserole l’eau avec le thym 

■  Porter à ébullition et laisser bouillir 30 minutes

■  Retirer du feu 

■  Filtrer et presser la plante infusée pour en faire sortir le maximum de liquide possible

Thym bio

Préparation N°2 : Le sirop maison 

Dans un premier temps pesez le liquide obtenu de l’infusion ou de la décoction de thym et pesez la même quantité de sucre ou de miel. 

Sirop de thym bio

■ Verser l’infusion ou la décoction de thym dans une casserole

■ Ajouter le miel bio ou le sucre non raffiné pesé

■ Chauffer la préparation à feu doux en remuant de temps en temps

■  En attendant, stériliser vos bocaux

■ Une fois que le mélange a épaissi et a pris une consistance sirupeuse (de sirop), retirer du feu

■ Laisser refroidir avant de verser le sirop de thym dans vos flacons en verre stérilisés à l’aide d’un entonnoir

Conseil de votre herboristerie Bio

Vous pouvez prendre 1 cuillère à soupe (5 à 10 ml) 3 fois par jour de ce sirop médicinal surtout pendant la période hivernale. (ne pas dépasser 7 jours surtout sans évolution positive).

Pour profiter des principes actifs du thym, le sirop est un remède idéal pour soigner le rhume, soulager les maux de gorge et les autres maladies de l’hiver citées ci-dessus. C’est une alternative à la tisane thym qui est pour certains difficile à boire. Ce sirop peut également aider en cas de troubles digestifs comme une mauvaise digestion. 

Conservation 

Avant ouverture : Conserver dans un endroit frais, à l’abri de la lumière et à température ambiante. Ce sirop peut se conserver jusqu’à 6 mois au frais.

Après ouverture :  Se conserve très bien au réfrigérateur entre 2 et 4 semaines, selon le taux de sucre. Avant utilisation, vérifiez s’il y a de la moisissure, un goût ou une odeur suspecte. Si c’est le cas, ne consommez pas le sirop évidemment. 


Pourquoi faire son propre sirop?

Ludique, et même économique, le sirop de thym fait maison donne de la satisfaction à celui qui le prépare. Au-delà de ça, préparer ses propres remèdes naturels vous donne la possibilité de contrôler la qualité des produits notamment quand vous pouvez acheter des plantes en vrac bio dans une herboristerie. C’est aussi un moyen d’éviter les additifs biens trop souvent présents dans les préparations industrielles.

Contre-indication

Les indications décrites dans cet article ne font pas office de prescription. Elles sont données à titre informatif et demandent confirmation auprès de votre professionnel de santé qui saura ajuster le dosage en fonction de votre posologie.

Si les symptômes ne disparaissent pas au bout d’une semaine ou s’ils s'amplifient, arrêter de suite le traitement naturel et consulter immédiatement votre médecin. 



Retrouver tous les bienfaits du thym sur le guide de phytothérapie de notre herboristerie en ligne. 




Bibliographie

Larousse des plantes médicinales - édition 2017 | Ma bible des secrets de phytothérapeutes - Leduc édition 2023 | Ma bible de l’herboristerie - Leduc édition 2018 | 80 recettes originales à faire vous-même avec les plantes - édition 1986 | Ma bible des plantes qui soignent - Leduc édition 2022 - Le petit Larousse des plantes qui guérissent - édition 2019 | www.wikiphyto.org | www.vidal.fr


Les informations contenues dans cet article ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Nous nous appuyons, pour écrire cet article, sur des usages traditionnels des plantes en phytothérapie. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle des plantes en phytothérapie. On retrouve ces informations de façon régulière et de manière confirmée en milieu scientifique et dans des ouvrages spécialisés en phytothérapie ou en médecine naturelle (voir bibliographie).

Rédigé par Laura conseillère en phytothérapie et en micronutrition, cet article présente des connaissances actuelles en science qui concernent le sujet abordé lors de sa mise à jour. La science évolue et progresse, ainsi, elle pourrait rendre cet article partiellement ou totalement obsolète. Aucun article de notre blog ne doit être considéré comme une alternative aux recommandations de votre professionnel de santé.

Articles liés

Laissez un commentaire Laisser un commentaire

Vous devez être  connecté  pour poster un commentaire ! .
Précédent
Suivant

Aucun produit

Être déterminé Expédition
0,00 € Total

Vérifier