Prêle BIO - Diurétique naturel - Guide phytothérapie Nouveau

Prêle BIO - Diurétique naturel - Guide phytothérapie

Les bienfaits de la prêle comme diurétique naturel

Diurétique naturel Drainant Rétention d'eau Infection urinaire

Œdèmes Rhumatisme Calculs rénaux Arthrite


Plus de détails

G04
(0)
 
En savoir plus

La prêle des champs est une plante médicinale aux nombreuses vertus pour la santé et le bien-être. On connaît déjà sa richesse en silice et son action reminéralisante pour traiter naturellement la fragilité osseuse, les fractures, l’ostéoporose, la chute de cheveux ou les vergetures, mais savez-vous que la prêle est un diurétique efficace à ne pas négliger lorsque l’on souhaite éliminer l’eau en excès de son organisme ainsi que les toxines accumulées ? 

Découvrez dans ce guide de la phytothérapie de votre herboristerie Bio les bienfaits de cette plante diurétique et son action sur le système urinaire.

La prêle des champs

La prêle, également connue sous le nom latin "Equisetum arvense", est une plante vivace que l'on trouve couramment dans les régions tempérées du monde entier. Ses longues tiges souterraines se plaisent dans les lieux argileux et humides. La prêle des champs est caractérisée par ses tiges creuses et segmentées, qui lui confèrent une apparence distinctive. Seules les tiges stériles de la prêle sont utilisées en herboristerie sous forme de tisane, décoction, poudre, huile ou teinture mère. Vous pouvez réaliser ces différents remèdes naturels avec notre prêle Bio vendue en vrac sur l’herboristerie en ligne. 

Les bienfaits diurétiques de la prêle 

La phytothérapie met en avant les bienfaits diurétiques et dépuratifs de la prêle lorsqu’il s’agit d’éliminer l’eau en excès et les toxines et déchets du corps notamment en cas de cystites, d’inflammation urinaire, de calculs rénaux (surtout en prévention), de rétention d’eau, d’œdèmes, d’arthrite et de rhumatisme. Ce diurétique naturel est donc actif sur les reins et la vessie et peut donc soigner les affections de ces organes en augmentant la filtration rénale.

Son action diurétique puissante et drainante a l’avantage de ne pas éliminer le sodium ou le potassium comme pourrait le faire un diurétique de synthèse. 

Comment utiliser la prêle des champs en phytothérapie ? 

La forme privilégiée lorsque l’on souhaite drainer l’organisme est bien sûr la tisane. La tisane de prêle Bio est facile à réaliser et offre à votre organisme toutes les vertus de cette plante médicinale dans la tasse. 

Mode de préparation 

Décoction de prêle : 

■ Prendre 1 càs (environ 2g) pour 150 ml d’eau

■ Mettre l’eau et la plante dans une casserole et porter à ébullition 

■ Laisser bouillir 3 à 5 minutes, à couvert

■ Retirer du feu et laisser infuser, à couvert, 10 minutes avant de filtrer

■ Boire 2 à 4 tasses par jour, hors repas 

Macération et décoction de prêle 

■ Prendre 1 càs (environ 2g) pour 150 ml d’eau

■ Laisser macérer la prêle séchée dans de l’eau froide pendant 8 à 12h

■ Puis réaliser une décoction en faisant bouillir la plante bio pendant 10 minutes, à couvert

■ Filtrer et boire 2 à 4 tasses par jour, hors repas


Associations de plantes 

Pour réaliser une tisane de plantes contre la rétention d’eau, vous pouvez associer la prêle des champs avec d’autres diurétiques naturels comme les feuilles de cassis, la reine-des-prés, la pensée sauvage, le pissenlit (feuilles et racines), la bourrache, l’ortie ou l’alchémille.

Pour réaliser une tisane rhumatisme, vous pouvez associer à cette plante diurétique le sureau, l’artichaut, l’ortie, le cassis (feuilles), l’orthosiphon, la camomille, la bruyère, le pissenlit ou encore la bardane. 

Pour réaliser une tisane contre la cystite et les infections urinaires, ce sont la bruyère, la busserole, le bouleau, l’ortie, l’orthosiphon, la guimauve et la reine-des-prés qui peuvent être associées à la prêle. 

Précautions et contre-indications lorsque l’on consomme de la prêle

Avant toute utilisation de plantes médicinales et de plantes diurétiques, il est important de consulter son professionnel de santé surtout si vous prenez déjà des médicaments pour uriner (de synthèse), si vous êtes une personne avec une maladie chronique, une personne âgée, une femme enceinte et/ou allaitante ainsi qu’une personne sous-prescription médicale. 

La prêle des champs (Equisetum arvense) est à éviter en cas d’allergie aux equisétacées. Il ne doit pas y avoir d’utilisation prolongée avec la prêle. Laissez des intervalles de repos entre les cures. 

Il est recommandé de boire suffisamment pendant une cure de prêle pour ne pas souffrir de déshydratation. 

La prêle est contre-indiquée en cas d’insuffisance rénale, de dysfonctionnement cardiaque, de troubles hépatiques, ou rénaux graves, d’hypertension artérielle et aux femmes enceintes et allaitantes. 

Les diurétiques naturels peuvent s’ajouter à d’autres diurétiques non-naturels ou interférer avec d’autres médicaments. La prêle est contre-indiquée en cas de traitement avec un médicament de la digitaline. 

Découvrez ici notre Prêle Bio en vrac et nos plantes médicinales Bio 


Découvrir tous nos articles sur la prêle en phytothérapie 




Bibliographie

Larousse des plantes médicinales - édition 2017 | Ma bible des secrets de phytothérapeutes - Leduc édition 2023 | Ma bible de l’herboristerie - Leduc édition 2018 | 80 recettes originales à faire vous-même avec les plantes - édition 1986 | Ma bible des plantes qui soignent - Leduc édition 2022 - Le petit Larousse des plantes qui guérissent - édition 2019 | www.wikiphyto.org | www.vidal.fr


Les informations contenues dans cet article ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Nous nous appuyons, pour écrire cet article, sur des usages traditionnels des plantes en phytothérapie. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle des plantes en phytothérapie. On retrouve ces informations de façon régulière et de manière confirmée en milieu scientifique et dans des ouvrages spécialisés en phytothérapie ou en médecine naturelle (voir bibliographie).

Rédigé par Laura conseillère en phytothérapie et en micronutrition, cet article présente des connaissances actuelles en science qui concernent le sujet abordé lors de sa mise à jour. La science évolue et progresse, ainsi, elle pourrait rendre cet article partiellement ou totalement obsolète. Aucun article de notre blog ne doit être considéré comme une alternative aux recommandations de votre professionnel de santé.

Vous aimerez aussi

Avis des clients Tous les avis

Résumé

0

(0 Avis des clients)

Sélectionnez une ligne ci-dessous pour filtrer les avis.

  • 5
    (0)
  • 4
    (0)
  • 3
    (0)
  • 2
    (0)
  • 1
    (0)

Ecrire un Avis

Aucun produit

Être déterminé Expédition
0,00 € Total

Vérifier